Outils Déco : L’équipement du parfait bricoleur


440
440 points

S’il est impossible de faire des miracles sans baguette magique, il est tout aussi inconcevable de penser pouvoir mener à bien des travaux dans une maison sans un assortiment d’outils appropriés. Certains bricoleurs trouveront toujours les meilleures raisons du monde pour agrandir leur collection d’outils – ils n’en possèdent tout simplement jamais assez.

D’autres ne s’équiperont que du strict nécessaire pour réaliser leur tâche. Ces approches peuvent toutes deux se défendre, mais quelles que soient vos convictions personnelles dans ce domaine, un équipement de base est absolument nécessaire.

Dans ce guide, je vais vous présenter la boîte à outils idéale pour bien commencer vos travaux, ainsi que quelques autres gadgets et accessoires pour le plus grand plaisir des bricoleurs.

L’équipement du parfait bricoleur

Un espace de travail dans votre maison, garage ou cave est indispensable pour bien travailler. Je ne vous conseille pas de les entreposer à l’extérieur de la maison dans un abri de jardin.

Imaginez que des cambrioleurs viennent visiter les lieux! Du coup votre cabane de jardin se transformerait alors en coffre à trésor pour des malfrats. En plus de leur offrir tous les outils nécessaires pour forcer vos portes ou casser vos vitres, sachez que votre assurance ne prendra pas en charge votre sinistre. Eh oui, si vous mettez à disposition des malfrats des outils pour opérer, vous pouvez être considéré comme complice.

Aussi, à moins que votre jardin soit clos et que vous puissiez faire constater une effraction, gardez donc vos outils chez vous. Inutile que votre atelier ou lieu de stockage soit très sophistiqué ; un coin lumineux et alimenté en électricité fera parfaitement l’affaire. Si l’espace fait défaut, procurez-vous un établi pliant que vous pouvez ranger dans un coin après usage.

La panoplie de base

Tous les outils présentés dans cette section sont disponibles dans les centres de bricolage, quincailleries ou toutes grandes surfaces. N’essayez pas d’acheter tous ces outils à la fois ; faites plutôt vos achats en fonction de vos besoins et préférez toujours la qualité à la quantité.

Votre première expédition dans un grand magasin de bricolage pourra être une expérience très déroutante. Ne vous laissez pas impressionner par l’incroyable étalage d’outils proposés sur les rayons et n’hésitez pas à demander de l’aide à un vendeur en lui expliquant, le cas échéant, que vous êtes un novice en matière de bricolage.

Un bon vendeur saura vous aider à prendre une décision en vous expliquant notamment comment l’éventail des prix traduit la qualité, les fonctions et la composition de chaque outil.

  • Lampe frontale : Munie d’élastique pour tenir sur la tête, elle vous permet de travailler les mains libres même dans les coins les plus sombres.
  • Mètre ruban : De 3 mètres avec son dérouleur, il ne prendra pas de place ni dans votre caisse et encore moins dans votre poche.
  • Marteau : Je vous recommande un marteau moyen (200 à 300 grammes) de menuisier, aussi appelé rivoir, doté d’un manche en fibre de verre pour amortir les chocs. Pensez aussi au marteau à double usage, dont un côté de la tête peut arracher les clous. Moins pratique mais plus polyvalent.
  • Serre-joint : Outil dont les mâchoires peuvent être inversées afin d’exercer une pression en serrage ou en écartement. C’est un outil très pratique qui fera souvent office de troisième main.
  • Scie : Pour le bois, une scie égoïne à dents fines maniable est idéale puisqu’elle permet des coupes précises. Pour les métaux, choisissez une scie avec des lames interchangeables.
  • Assortiment de tournevis : Assurez-vous de bien posséder les deux types d’empreintes-à tête fendue et cruciformes – en plusieurs déclinaisons (au moins trois ou quatre modèles de chaque). Dans le premier cas, les tournevis ont une lame plate, dans le deuxième, ils ont quatre points de contact en forme de croix. Et pour ne pas finir comme le regretté Cloclo, pensez aussi au tournevis électrique. Pour éviter l’électrocution, la partie vissage est isolée avec une gaine plastique.
  • Cutter : Choisissez un cutter compact avec lames rétractables suffisamment solides pour ouvrir des boîtes en carton épais et assez précis pour découper du papier peint, dénuder des fils électriques etc. Optez pour un cutter avec lames rétractables et interchangeables. Vous saurez l’apprécier le jour où vous trébucherez, le cutter dans la poche!
  • Clé à molette : Permet le serrage et desserrage de tous les écrous.
  • Pistolet agrafeuse (pneumatique ou non) : Pour toutes sortes de fixations ou consolidations (pose d’isolants, cloisons, plinthes, baguettes de câbles etc.).
  • Niveau à bulle : Un outil à bord plat avec une série de fioles moulées (une verticale, une horizontale et éventuellement une à 45°) remplies d’un liquide contenant une bulle d’air au centre. Vous faites correspondre la bulle avec le repère marqué sur le tube de verre pour obtenir une ligne droite verticale, horizontale ou oblique.
  • Limes à métaux : Ces outils (aussi appelés râpes), comportent une monture métallique avec des reliefs en forme de dents fines et un manche. Leurs profils sont variés (râpes semi-arrondies, râpes plates, limes plates et rondes appelées «queue-de-rat», etc.) pour permettre la meilleure adaptation en fonction de l’usage qui leur est destiné.
  • Limes à bois : Identiques aux limes à métaux, à part les dents qui sont plus prononcées.
  • Clés à laine (BTR) : Ces barres métalliques en forme de L, souvent vendues en assortiments, sont destinées aux vis à empreintes hexagonales. Outil indispensable pour monter les meubles en kit.
  • Carnet de notes : Notez, dans un petit carnet rangé dans la voiture ou votre sac, tous vos besoins en outils et autres matériaux de rénovation et bricolage, et sortez-le au moment des courses. Vous devez acheter une nouvelle lampe flamme, sphérique ou à réflecteur incorporé? Notez ses références et sa puissance dans votre carnet. Vous avez besoin d’un nouveau mitigeur thermostatique? Notez son numéro de modèle.
  • Genouillère : Ces petits coussinets que vous fixez à vos genoux à l’aide de sangles élastiques protégeront vos articulations lorsque vous vous agenouillez sur des surfaces dures. Ces accessoires sont indispensables lors d’interventions sur des sites recouverts de gravats et autres débris. Adoptez-les sinon à vous la vieillesse prématurée! Ce serait dommage de devoir arrêter le bricolage une fois l’expérience acquise! Si vous ne voulez pas investir dans des genouillères, vous pouvez également recycler celles que vos enfants utilisent pour faire du roller, ou encore gardez quelques cartons ou plaques de mousse d’emballages à vous glisser sous les genoux lors des travaux pénibles.

A lire aussi : Nos conseils pratiques pour réussir vos projets décoration


Like it? Share with your friends!

440
440 points